Archives de catégorie : Chansons

Vous trouverez dans cette rubrique des paroles de chansons italiennes accompagnées la plupart du temps de leur traduction ainsi que d’une piste audio voire vidéo.
J’ai principalement choisi des chansons dont les paroles se prêtent bien à la traduction (bizarrement ça limite le choix !).
Notez toutefois que j’ai opté pour des traductions harmonieuses afin de donner sens aux chansons pour les non-italophones. Je me suis donc permis de ne pas traduire les phrases qui n’apportent aucun nouveau sens et de prendre quelques (petites) libertés sur certains termes qui “sonnent” mieux en français.
Cliquez sur chaque en-tête pour obtenir l’article complet.

Vivo per… – O.R.O. (1995)

Ecrite par Onde Radio Ovest (O.R.O.) et Annamaria Alibani, le groupe toscan O.R.O. interprète la chanson Vivo per… au festival San Remo dans la catégorie Jeunes en 1995.
Le succès obtenu, bien que mitigé, attisera cependant la curiosité de Gatto Panceri qui en modifiera l’écriture pour en faire le tube planétaire Vivo per lei porté initialement par le duo Andrea Bocelli/Giorgia.
Le présent article souhaite donc rendre hommage à O.R.O. dont on a tendance à oublier le rôle dans cette affaire…

Con te partirò – Andrea Bocelli (1995)

Con te partirò (musique de Francesco Sartori inspirée de Yes Sir I can Boogie des Baccara et texte de Lucio Quarantotto) est à mi-chemin entre la musique italienne dite “légère” et le registre lyrique.
Le morceau est interprété pour la première fois par Andrea Bocelli au festival de San Remo 1995. Ne jouissant “que” d’une quatrième place, le podium ne lui est malheureusement pas accordé mais il va toutefois devenir l’un des plus gros succès internationaux que l’Italie ait connu.

Il mio cuore se ne va – Carla Bissi (1972)

Tout portait à croire qu’Alice, de son vrai nom Carla Bissi, frapperait une nouvelle fois très fort quand elle participa en 1972 au festival San Remo avec Il mio cuore se ne va, une chanson écrite par Memo Remigi. En effet, elle venait déjà de remporter l’année précédente, à tout juste 17 ans, le festival Castrocaro avec son interprétation de Tanta voglia di lei des Pooh. Malheureusement pour elle, elle n’accéda pas à la finale mais fut toutefois appréciée par le public et les spécialistes.

Pregherò – Adriano Celentano (1962)

Tout commence en 1961 avec le chanson de Ben E King Stand by Me (http://www.dailymotion.com/video/xbtpk_ben-e-king-stand-by-me-1961_music). Elle obtient vite un énorme succès planétaire qui conduit à la création de très bonnes adaptations telles que celles de Dalida en 1963 avec Tu croiras (https://www.youtube.com/watch?v=Ow3vP4Ai0hY&rel=0), de Johnny Hallyday en 1983 avec Reste ici (https://www.youtube.com/watch?v=0YSwXaRdFzQ&rel=0) ou de Claude Michel en 1987 avec Je m’ennuie de toi (https://www.youtube.com/watch?v=47glRmPx-F0&rel=0) mais aussi de centaines de reprises comme celles de Lady Gaga, U2 et de bien d’autres artistes…
Pregherò écrit par Don Backy et interprété par Adriano Celentano en 1962 fait partie de ces hits ayant surgi et frappé les esprits.

Un anno d’amore – Mina (1964)

Reprise du tube de Nino Ferrer C’est irréparable (https://www.youtube.com/watch?v=0mGuzXrDUI8&rel=0), ce morceau a été réécrit en italien par Mogol et Alberto Testa pour être interprété par Mina en 1964. La chanteuse enregistrera également par la suite des versions espagnole, japonaise et même turc. Al Bano fera aussi une interprétation en 2012 de la version italienne dans son album Fratelli d’Italia.
Un anno d’amore est l’un des plus gros succès de Mina. Il reste 13 semaines à la première place du hit-parade et figure parmi les 5 singles les plus vendus en 1965.