Bellissima – Luchino Visconti

Durée : 1h55
Année de production : 1951
Noir & blanc

Intrigue :
Le parcours d’une femme pauvre décidée à faire de son enfant de quatre ans une star du cinéma, avec tous les sacrifices que cela implique.

Casting principal :

  • Anna Magnani (Maddalena Cecconi) ;
  • Tina Apicella (Maria Cecconi) ;
  • Walter Chiari (Alberto Annovazzi) ;
  • Gastone Renzelli (Spartaco Cecconi).

Bande-annonce :

Photos :

Récompenses (via IMDb) :

  • meilleure actrice (Anna Magnani) à l’Italian National Syndicate of Film Journalists 1952.

Pourquoi ce titre ?
Bellissima désigne Maria, la progéniture au visage d’ange d’Anna Magnani dans le film.

Mon avis personnel :
Un film qui fait ressortir avec brio tout le pathétique de la situation : pitié envers la fille de quatre ans qui n’a rien demandé à personne et qui se retrouve sous le feu des projecteurs, et pitié envers la mère qui se projette en sa progéniture pour accomplir à sa place ce qu’elle n’a jamais su faire. Le film dépeint également la dure réalité du cinéma. Enfin, le jeu d’Anna Magnani est remarquable.

Ma note :
Black starBlack starBlack starHalf starWhite star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.