La voce della luna – Federico Fellini

Traduction française : La voix de la lune
Durée :
 2h
Année de production : 1990

Couleurs (Technicolor)
Inspiré du roman Le poème des lunatiques de Ermanno Cavazzoni

Intrigue :
Ivo Salvini entend la voix de la lune dès lors qu’il se penche au-dessus d’un puits. Cette nuit là, il va se laisser entrainer dans une étrange contrée, rendre un escarpin d’argent à sa douce Aldina.

Casting principal :

  • Roberto Benigni (Ivo Salvini) ;
  • Paolo Villaggio (Gonnella) ;
  • Nadia Ottaviani (Aldina) ;
  • Marisa Tomasi (Marisa) ;
  • Sim (le joueur de flûte) ;
  • Angelo Orlando (Nestore).

Bande-annonce :

Photos :

Récompenses (via IMDb) :

  • meilleur acteur (Paolo Villaggio), meilleure mise en scène et meilleur montage au prix David di Donatello 1990 ;
  • meilleure musique (Nicola Piovani) à l’Italian National Syndicate of Film Journalists 1991.

Pourquoi ce titre ?
Ivo Salvini entend la voix de la lune dès lors qu’il se penche au-dessus d’un puits.

Mon avis personnel :
Difficile de garder pied dans cette aventure imaginaire. Bienvenue dans ce voyage au centre de la dérive, l’extravagance, la poésie, la barbarie ou bien encore la satire ! Les critiques, tout comme mon avis, sont partagés : le film remportant selon les sources soit de violentes critiques soit de superbes éloges. Une chose est sûre : vous ne resterez pas indifférent.

Ma note :
Black starBlack starHalf starWhite starWhite star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.