Rocco e i suoi fratelli – Luchino Visconti

Traduction française : Rocco et ses frères
Durée :
 2h57
Année de production : 1960

Noir & blanc
Inspiré des romans Frères Karamazov de Dostoïevski et l ponte della Ghisolfa de Giovanni Testori

Intrigue :
Rosaria Parondi, une mère veuve, fuit avec ses cinq garçons la pauvreté paysanne du Sud de l’Italie pour migrer dans le Nord industriel à Milan, à la recherche d’une vie meilleure. Leur rencontre fortuite avec Nadia, une jeune femme prostituée séduisante au franc parler, ainsi que leur découverte de la perversité du monde urbain, vont alors briser progressivement la solide fraternité Parondi.

Casting principal :

  • Spiros Focás (Vincenzo Parondi) ;
  • Renato Salvatori (Simone Parondi) ;
  • Alain Delon (Rocco Parondi) ;
  • Max Cartier (Ciro Parondi) ;
  • Rocco Vidolazzi (Luca Parondi) ;
  • Annie Girardot (Nadia) ;
  • Katina Paxinou (Rosaria Parondi) ;
  • Roger Hanin (Morini) ;
  • Claudia Cardinale (Ginetta).

Bande-annonce :

Photos :

Récompenses (via IMDb) :

  • Prix FIPRESCI et Prix Spécial du Jury (Luchino Visconti) au Festival du Film de Venise 1960 ;
  • meilleure production aux David di Donatello Awards 1961 ;
  • meilleur film aux Golden Globes Italy 1961 ;
  • meilleur réalisateur, meilleur scénario et meilleur film noir et blanc à l’Italian National Syndicate of Film Journalists 1961 ;
  • meilleur film européen aux Bodil Awards 1962 ;
  • meilleure actrice étrangère (Annie Girardot) aux Sant Jordi Awards 1962.

Pourquoi ce titre ?
Le titre indique bien que l’histoire est centrée sur une fratrie. Parmi tous les frères, l’intitulé décide de prendre pour référence Rocco, probablement par optimisme et compte tenu du fait qu’il s’agisse d’un des personnages principaux. Rocco est en effet le saint de l’histoire, celui qui pardonne, se tient responsable du malheur des autres et se sacrifie.

Anecdotes :

  • Annie Girardot est réellement tombée amoureuse pendant le tournage de Renato Salvatori, un de ses “clients” dans le film. Ils se marièrent deux ans plus tard et Visconti fut même leur témoin de mariage. Malheureusement, comme dans Rocco et ses frères, on dit de Renato qu’il devint violent et porté sur la bouteille ;
  • pour son rôle dans le film, Alain Delon a appris la boxe avec un professeur corse, Sauveur Chiocca. Ce boxeur apparaît dans le film : c’est l’adversaire de Rocco dans le dernier combat (source : Allociné).

Mon avis personnel :
Un excellent film, à la musique et à la photographie très soignées, qui traite de la migration prolétarienne interne du Mezzogiorno vers le Nord industriel, opérant avec le boom économique de l’Italie, et qui concerna tout de même 4 millions de personnes entre 1951 et 1974. Le traitement est, comme à l’accoutumée chez Visconti, très dramatique puisqu’il met en évidence les problèmes liés au déracinement et à l’obsession à l’argent, auxquels le réalisateur ajoute une crise de jalousie.
Il est extrêmement intéressant d’en constater les effets ainsi que les réactions très différentes des cinq frères :

  • Simone est très vite intéressé par l’argent que pourrait lui rapporter une carrière de boxeur. Instinctif, impulsif et violent, il est aussi très vite subjugué par la beauté de Nadia, une jeune femme prostituée au franc parler. Cependant, cette dernière, sans illusions, n’est pas prête à lui ouvrir son coeur, et c’est ici le point de départ de la transformation du personnage de Simone et de sa décadence progressive ;
  • Rocco, à l’inverse, est du genre réfléchi et sensible. Il se tient pour responsable de toutes les mauvaises actions du renégat Simone et cherche à tout prix à le remettre sur le droit chemin ;
  • pour Vincenzo et Ciro, la seule façon de survivre est de renier son passé et de s’adapter à la société dans laquelle ils ont émigré. Vincenzo se case avec femme et enfant. Ciro étudie pour devenir ouvrier spécialisé chez Alfa Romeo (symbole au passage de l’Italie moderne et industrielle) ;
  • quant à Luca, il est témoin du déchirement de ses ainés et rêve de retourner un jour au pays. Il évoque à ce titre la part optimiste du film, l’espoir, qu’il a potentiellement le temps de concrétiser étant donné qu’il est de loin le benjamin de la fratrie.

Ma note :
Black starBlack starBlack starBlack starHalf star

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.